JEAN-FRANÇOIS GIRARDIN

Apprenti dès l’âge de 15 ans à La Vieille Auberge de Pouilly-sur-Loire (restaurant aujourd’hui disparu), il est entré au compagnonnage à 23 ans et a été reçu deux ans plus tard. Il a travaillé au Carlton de Cannes, au Métropole de Monte Carlo ainsi qu’à l’Intercontinental. Il rencontre ensuite Guy Legay en 1980 aux expositions du Grand Palais. Ce dernier l’intègre dans son équipe du Ritz, établissement 2 étoiles au Guide Michelin. Il y restera 32 ans, jusqu’à la rénovation de l’hôtel qui sera pour lui l’occasion de prendre sa retraite. Jean-François Girardin avait remporté le prix Prosper Montagné en 1981. Il est lauréat du concours Un des Meilleurs Ouvriers de France dans la classe Cuisine Gastronomie en 1993.

Impliqué dans la transmission du savoir et la formation des jeunes cuisiniers, il préside le concours Un des Meilleurs Apprentis de France en cuisine pendant de nombreuses années. Il a également assuré le poste de trésorier de la Société nationale de Meilleurs Ouvriers de France pendant dix années.

Il est élu Président de la Société nationale des Meilleurs Ouvriers de France en janvier 2018. Son programme s’axe notamment sur la promotion des métiers d’Arts : Les ambitions de notre Association sont simples, mettre en valeur tous nos métiers, ces métiers déjà mis en lumière par nos anciens qui nous ont tant apporté »…« Ces métiers qui sont la fierté de notre pays, il faut les faire connaître au grand public qui souvent ignore qu’une élite professionnelle des métiers ouvre ses portes pour offrir aux jeunes des formations peu proposées mais si valorisantes. C’est par simple passion et sans intérêt personnel que j’assurerai le poste de Président de la Société nationale des Meilleurs Ouvriers de France ».